Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Bande annonce du film Profession Journaliste 2012 - Medias / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Actualité locale     Actualité nationale     Annoncer un évènement
Sélectionnez votre département
Vos évènements annoncés sur Foxoo, relayés sur Twitter !  

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 24/10/12 | Vues : 113


Bande annonce du film Profession Journaliste 2012 / Medias

Le mercredi 31 octobre 2012.

Profession Journaliste, film réalisé par Julien Després, sort en salles le 31 octobre 2012. Avec Annie Lacroix-Riz, Julien Després et Christophe Ribet. u’est-ce qu’un journaliste aujourd’hui ? Est-il animé par le désir d’informer ou par la nécessité de gagner sa vie ? Dans le jeu trouble du commerce de l’information et de la production d’événements, la position du journaliste est ambiguë.






Bande annonce du film Profession Journaliste

A travers l’histoire du journalisme, et par le biais de témoignages contemporains, une réflexion sur l’état de la profession s’impose. Quels sont les liens entre journalisme, politique et finance? Alors que les médias enracinent leurs influences idéologiques au coeur de la société, le fantasme d’une information objective et neutre perdure. La profession évolue dans un productivisme effréné.



La rentabilité et l’injonction de rapidité du traitement de l’information ont transformé les journalistes "en ouvriers des usines modernes qui ne sont pas là pour réfléchir." A part dans quelques entreprises publiques, rares sont les petites mains de l’info qui tapent du poing et luttent contre ces conditions de travail. Dans les groupes de médias privés - détenus en France par seulement six ou sept sociétés tentaculaires - la règle demeure le silence et l’autocensure. La précarité de la profession musèle bien souvent toute vocation d’un journalisme d’investigation et d’émancipation.